Histoire d’une petite entreprise Méganticoise post pandémie 2020

-Le gars à la cantine du coin : « Ça r’ait l’air que’l gym est vendu!  »

Lisez nos nouveautés à la fin de l’article !


Bonjour !

Je suis Lisa Rodrigue, kinésiologue, celle qui avait le gym. J’ai le goût de vous raconter mon aventure des derniers mois qui m’amène aujourd’hui à poursuivre ma voie comme entrepreneur, mais différemment.

Mise en contexte : j’ai acheté le Gym Tonic+ en 2018 pour me servir de celui-ci comme levier, y aménager ma salle de cours en groupe et développer un centre d’entraînement fonctionnel (centre type CrossFit).

Mars

La routine

Une nouvelle session s’amorce, une semaine de cours en groupe a eu lieu, le gym roule, mon nouveau stagiaire en kinésiologie a un agenda de plus en plus rempli de clients. On peut dire que ça va bien. Mais moi, je me questionne. Le gym a du potentiel, mais pas avec la formule que j’ai en tête. Après une analyse de la faisabilité de mes projets avec le gym, c’est décourageant. Je sens que je vais ramer longtemps avant d’arriver à mon but et je ne sais même pas si je vais y arriver. Je pense sérieusement à vendre le gym et à me tourner vers des services en ligne. Je débute quelques recherches.
Vendredi 13, boom! La pandémie est annoncée. Deux ou trois points de presse plus tard, gym fermé, cours en groupe annulé, arrêt de travail complet, fin pour le stagiaire également. Bon… Sur le coup, j’haïs pas ça le congé forcé et je ne m’en fais pas trop avec le futur. On reste chez soi et on verra comment ça va évoluer.

Avril

Le temps de réflexion

Le retour au travail n’est pas annoncé et les aides financières annoncées semblent positives pour ma situation. En attendant, je donne quelques cours en groupe en ligne avec des participants qui ont bien voulu poursuivre la session par ce moyen. C’est pas parfait, mais plus intéressant que je ne l’avais imaginé. Vivre ce Zoom qui s’est fait une méchante belle cote de popularité! Mais je me questionne énormément. J’ai peur. Ma plus grande peur est financière. Je me pose également la question : est-ce que je vais vraiment réussir à percer en kinésiologie à Mégantic ??? Je pense à changer de domaine, le travail dans les fermes m’attire.

Mai

La tempête

Réouverture en vue, mais pas dans mon domaine de l’activité physique. Là, le stress embarque. Câline, je passe dans les mailles du filet de toutes les aides financières disponibles. Je suis nullement admissible, à part la PCU. Je braille et je braille pour vrai. Comment je vais faire pour continuer à supporter tous les frais du gym ? Je suis en colère, je suis triste et je me pogne la tête à deux mains. Bon…asteur…Pas question de rien faire. Je me retrousse les manches. J’embarque dans un programme nommé Résilient me permettant de m’aider à réinventer mon entreprise. Je fais mille et une démarche pour vendre le gym. Ma décision s’éclaircit au fil des semaines : si je ne vends pas le gym, je ferme le 1er août et je ferai faillite.

Juin

La libération

Je cherche cet acheteur avec attention, mais je ne trouve pas. Maintenant, j’ai décidé que je ferme le gym le 1er juillet pour couper l’hémorragie financière qui vide maintenant mes marges de crédits personnelles. Toutefois, je ne pense plus à changer de domaine. Je suis super optimiste de ce que je peux faire avec mon entreprise et je décide de mettre mes projets de l’avant avec une firme pouvant m’aider dans mes développements.

Entre-temps, bingo! Une personne, que je croise par hasard au dépanneur, manifeste son intérêt pour acheter le gym. Quel miracle! À ce moment, rien n’est gagné et je mets toute mon énergie pour que la transaction se passe harmonieusement. Je négocie avec mes créanciers pour gérer les nombreuses dettes qui ne s’effaceront pas avec la vente du gym. C’est pas le scénario parfait, mais c’est pas la faillite. Le 23 juin, après deux années comme propriétaire du Gym Tonic+ presque jour pour jour, le gym est vendu. C’est le 14 juillet que l’acte de vente est notarié. Le 15 juillet, j’ai prévu de partir en vacances avec mon chum, avec notre van aménagé, tout frais acheté. YÉ!! Un petit coup de liberté me fera le plus grand bien.

Aujourd’hui

La liberté

Mon constat : faire moins, mais mieux. Je prends donc la décision d’opter pour un service de proximité avec mes clients. Je veux être près d’eux, mieux les comprendre pour mieux les servir.
J’avoue que j’ai trouvé difficile à plusieurs reprises mon passage des derniers mois. J’en ai eu des torticolis sévères à vivre tout ce stress. Par contre, si c’était à refaire, je passerais par le même chemin. Quelle expérience enrichissante à tous les niveaux. Bin oui! Pis je dis pas ça comme si j’étais au pays des licornes. J’en ai retiré plein de belles leçons, j’ai appris à me connaître du haut de mes 40 ans et à tasser ce qui ne me plaît ou ne me sert plus. Je ne sais pas si j’atteindrai le chiffre d’affaires escompté et mes objectifs d’entreprise. Mais je continue suivre ma petite voix intérieure, comme je l’ai fait lors des derniers mois. À date, cette petite voix m’amène sur un chemin beaucoup plus l’fun qu’avant. Je suis super optimiste pour le futur, même si financièrement, je me garoche encore les 2 pieds dans le vide. Mais ce sentiment de mener mes projets est plus fort que tout et je me sens libre ainsi.

Au très grand plaisir de vous rencontrer sur mon chemin.

Lisa Rodrigue, une fille qui se sent plus libre dans sa tête.


Nouveauté :

 

COURS EN GROUPE

Ratio de participants passe de 20 à 14 personnes pour :

  • Offrir un meilleur encadrement ;
  • Faciliter le respecter de distanciation sociale ;
  • Indicateurs pour mesurer vos améliorations, je tiens à voir mes participants évoluer ;
  • Programme maison inclus.

Voir l’offre cet automne

 

MAMAN EN FORME

Désormais offert en formule semi-privée pour :

  • Plus de plaisir et meilleur encadrement des participantes afin qu’elles s’exercent correctement ;
  • Cette clientèle demande une attention particulière, alors je veux être présente à 100% avec chacune d’elle.

Voir ce cours 

 

ACHAT LOCAL ET SERVICE HAUT DE GAMME

  • Je vous offre des outils pour vivre une vie en meilleure forme et en meilleure santé physique et mentale ;
  • Votre kinésiologue ne dit pas n’importe quoi! Elle détient une formation universitaire ;
  • Service unique dans la région ;
  • En plus, quoi de mieux que de s’offrir la santé ? La médication coûte très cher et la qualité de vie est inestimable. Prévenir plutôt que guérir ;
  • Je vise désormais une clientèle provenant de tout le Québec. Visons plus haut!

 

PRIVÉ/SEMI-PRIVÉ :

Ça fait longtemps que j’y pensais, voici mon offre :

  • Avec tes amis, ta famille, peu importe. Forme ton groupe et selon le nombre que vous êtes, différents forfaits vous sont proposés.
  • Vous aurez le privilège d’être accompagné par votre propre kinésiologue pour vous motiver et vous encadrer durant vos séances.

Voir les forfaits  

 

PLAN ET SUIVI :

  • Offre améliorée
  • Plus question de se laisser démotiver au fil du temps. Avec des suivis réguliers et les outils que j’ai à vous proposer, vous réussirez à atteindre les buts fixés, peu importe sa nature.

Voir l’offre plan et suivi

 

RENCONTRE, PRISE DE RENDEZ-VOUS ET PAIEMENT EN LIGNE :

  • Je vise désormais une clientèle provenant des quatre coins du Québec. Petit à petit, j’offrirai les suivis à distance et plusieurs rencontres auront lieu par visioconférence ;
  • Dès maintenant, paiements avec Paypal ;
  • Prise de rendez-vous en ligne pour faciliter la gestion des horaires ;

Voir le site

 

À VENIR! ENTRAÎNEMENT ET FORMATIONS EN LIGNE

  • J’offrirai des entraînements en ligne que vous pourrez visualiser comme bon vous semble. L’offre sera simple pour l’automne, mais une banque de vidéos s’élagira au fil du temps ;
  • Je compte également offrir des formations sur l’entraînement pour vous accompagner en musculation, cardio, course à pied, bonne exécution des mouvements et bien plus. Mais ce service est actuellement en construction.

Plus d’infos à venir !